Siège Social, Rue Adakpamè, BP 4486 Lomé, TOGO
+228 99 37 41 71
info@africa-neuro-educ.org

La mémoire et l’oubli

Mémoire et oubli sont loin de représenter deux fonctions antagonistes. Ils partagent au contraire les mêmes objectifs : gérer de façon optimale la montagne de souvenirs qu’engendre la vie quotidienne. L’oubli fait partie du bon fonctionnement de la mémoire qui opère naturellement et automatiquement un mécanisme de sélection : on ne retient que les informations qui nous semblent importantes et qui sont susceptibles de jouer un rôle. L’émotion et la pertinence personnelle peuvent être des facteurs déterminants dans ce choix. Se souvenir de tout risque également de provoquer des interférences. A force d’avoir trop d’informations, il devient impossible de sélectionner, parmi elles, les plus pertinentes. Or, à long terme, les souvenirs encodés par la mémoire permettent de se construire. Cette sélectivité de la mémoire permet donc de mieux appréhender les expériences passées pour planifier le futur. Sans cette hiérarchie des souvenirs, difficile de se construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.